“Ça fait bien longtemps que je ne prononce plus mon prénom quand je me présente au téléphone”

See on Scoop.itNews, Economy, Politics, Worldwide

“Le Monde” a demandé à un de ses journalistes, Mustapha Kessous, 30 ans, d’écrire ce qu’il racontait en aparté à ses collègues : les préjugés contre les Maghrébins, qui empoisonnent sa vie privée et professionnelle.

Louisa Amara‘s insight:

Témoignage  datant de 2009 d’un journaliste du Monde qui vit le racisme au quotidien, partout. Et il n’est pas parano, les exemples sont précis datés et beaucoup trop nombreux malheureusement. Effrayant et toujours d’actualité, il suffit de voir les résultats du FN à chaque élection.

 

C’est ça la France… comme chantait Marc Lavoine : http://www.youtube.com/watch?v=w2yOifYWlFA

 

Un petit espoir peut-être, que les nouvelles générations soient moins intolérantes que leurs aînées. Mais comme la connerie se transmet plus vite que la sagesse et le respect d’autrui, c’est pas gagné.

See on www.lemonde.fr

Pas encore de commentaire

Répondre à sossofresh Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *